Education, la responsabilité de tous

L’éducation des enfants dans le monde

Depuis 25 ans, la scolarisation des enfants a connu une hausse considérable avec plus de 30 % de jeunes enfants scolarisés dans le monde, mais elle stagne actuellement.

LE-DROIT-A-L-EDUCATION02-copieTrop d’enfants dans le monde sont encore exclus du système éducatif :

9 % des enfants en âge d’aller à l’école primaire, soit 58 millions d’enfants non scolarisés.

17 % des adolescents en âge d’aller au collège, soit 63 millions d’adolescents non scolarisés.

Quand l’éducation populaire abandonne les collectivités territoriales !

Il faut tout un village pour éduquer un enfant

Disait un proverbe africain.
L’enfant va s’éduquer au contact des autres, sa famille naturellement et ensuite avec toutes les personnes qu’il va croiser.

Employée territoriale depuis 30 ans dans le domaine de l’enfance et pour permettre aux enfants d’acquérir une grande richesse, j’ai toujours, dans les projets que je proposais aux élus, travailler main dans la main avec les associations d’éducation populaire.

Les mouvements stationnaires d’éducation populaire

 

Sylvain Stienon, directeur de l’association et militant de l’enfance et de la jeunesse depuis 20 ans, a souhaité s’exprimer sur son sentiment de désillusion vis à vis de l’éducation populaire. C’est un vrai coup de gueule. Un article subjectif que nous lui avons invité à exprimer ici, en toute liberté.

Véronique Devaux, Présidente

l'éducation populaire

Animer avec Evasoleil – Postuler en tant qu’animateur

Vous souhaitez postuler pour animer sur un séjour Evasoleil ?

L’article ci-dessous conseille tous les animateurs pour presque tous les organisateurs.

Concernant Evasoleil, nous complétons nos équipes pour l’été 2020 à partir de janvier 2020 et jusqu’au début du mois d’avril : 

  • Pour le séjour du 5 juillet au 1er août 2020 : recrutement.juillet@lilo.org
  • Pour le séjour du 2 au 22 août 2020 : recrutement.aout@lilo.org

Nous conseillons aux animateurs de parcourir les articles en lien sur cette page avant de postuler, avant d’envoyer un CV et un mail personnalisé à l’une des adresses ci-dessus (en fonction du mois disponible).

Pourquoi Evasoleil particulièrement ?

5464187396227763dessin-qualifie-gif-1-gifPostuler, dans l’animation volontaire, c’est de fait un acte engagé. Si votre candidature est retenue, vous signerez d’ailleurs un contrat d’engagement éducatif.
Si c’est devenu une habitude pour certains, l’engagement éducatif a du sens pour nous. Nos colos portent un projet et notre association vise un fonctionnement, des finalités éducatives clairement explicites.
Postuler sans connaître le projet d’un organisateur, c’est s’engager les yeux fermés dans une aventure citoyenne inconnue.
Nous vous le déconseillons pour plusieurs raisons :

  • Un séjour, c’est du 24/24 à mettre en vie un projet, des valeurs. Autant y adhérer… Sinon, ça peut devenir un cauchemar!
  • Le manque de cohérence d’idées d’une équipe n’a d’intérêt pour personne, ni les enfants, ni les animateurs.
  • Le manque d’adhésion à un projet vous mettra en porte à faux avec votre directeur qui attendra de vous des initiatives pédagogiques, un positionnement en direction du projet à tous les moments.

Concernant Evasoleil, une bonne façon de comprendre notre projet est de lire cet article.

Mettez toutes les chances de votre côté

Postuler auprès de 50 organisateurs ?

Ce choix peut paraître stratégique. On peut se dire “Il y en a au moins un qui va me répondre”. C’est une erreur.

Rien de moins attractif pour un organisateur de recevoir une candidature travaillée pour le plus grand nombre. Dénuée de sens, de positionnement, elle a très peu de chance d’aboutir. Nous concernant, nous en recevons beaucoup. Nous n’avons pas toujours le temps d’y répondre.

Évitez les phrases toutes faîtes : “J’aime les enfants”, “J’assure leur sécurité physique et affective à tous le moments”, etc. Nous vous croyons…

Nous vous conseillons de concevoir votre candidature autrement : mettez-vous à la place du recruteur.

Nous vous conseillons plutôt :

02-illustration-jeunesse_activite_veilleeChoisissez un ou deux organisateurs qui correspondent à votre idéologie, à votre conception de l’animation.

  • Pour cela, tapez sur Google des expressions liées précisément à ce que vous recherchez, du type “Colonie citoyenne”, “Colonie qui fait participer les enfants”, “Colonie ado où les jeunes décident” (ou le contraire).
  • Prenez le temps de découvrir les séjours, et surtout l’organisateur et son projet. Vous ne perdez pas votre temps à le connaître. Bien au contraire, vous en gagnez !

Une fois votre sélection faite, et les organisateurs connus, travaillez un mail court, efficace, pour chacun d’eux. Montrez que vous aimeriez vraiment travailler avec eux. Expliquez pourquoi. Expliquez en quoi vous serez pertinent dans une équipe de leurs séjours. Évitez les banalités. Mettez en avant une qualité réelle de votre parcours, de votre personnalité, qui apporterait une plus-value à leur projet associatif.

Les pages pour découvrir Evasoleil

L’éducation populaire au 21ème siècle ?

L’éducation populaire, l’expression inconnue par tant, floue pour d’autres, et subjective pour les derniers. Alors qu’elle portait des objectifs forts et chargés de sens il y a quelques décennies, beaucoup se battent aujourd’hui pour y appartenir sans pour autant la moderniser, y militer, ou même la promouvoir…

Une définition ?

Wikipédia lui même a baissé les bras : Une “définition introuvable”, subjective pour le premier résultat trouvé sur le net. Ça commence bien…

Comment animer les droits de l’enfant auprès d’un public enfant ?

Un adulte sur deux ne connait pas la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. 2 enfants sur 3 ne la connaissent pas… L’Unicef tire les oreilles de la France sur cette question.
Mais quelles sont les raisons de cette méconnaissance? Est ce vraiment important que la population connaisse cette convention?

Pourquoi est-il important de parler des droits de l’enfant?

En France, on aurait tendance à penser que les droits de l’enfant sont respectés, et qu’il n’est pas nécessaire de perdre du temps à faire connaître un texte qui est plus destiné aux pays pauvres qu’à la France.

Pages: 1 2