Les activités autour du livre

 

Après avoir obtenu un DUT Métiers du livre, Lara Guillaume a travaillé en librairie et bibliothèque. Elle est aujourd’hui directrice d’accueil de loisirs depuis plusieurs années, et a été directrice de colo pour Evasoleil en 2013. Titulaire du BAFD et en cours de formation BPJEPS, elle nous offre son éclairage sur le livre, la lecture,en accueil collectif de mineurs.

 

“Plus de 7% de nos concitoyens ne maîtrisent pas la lecture, l’écriture, le calcul, les compétences de base pour être autonome dans des situations simples de la vie quotidienne, alors même qu’ils ont été scolarisés en France” (*1)

Une affirmation propre à motiver tout acteur éducatif, pourquoi pas?

Pourquoi faire des activités autour du livre en ACM?

La lecture c’est un moyen d’être autonome

Hervé TulletSavoir lire une recette de cuisine, la transmettre; lire la notice d’un appareil ménager, ou quoiqu’il soit; lire la composition de ce que l’on mange sur une étiquette.

Ce sont autant de raisons qui poussent à trouver dans la lecture une clé pour l’autonomie, l’esprit critique, le moyen d’être autodidacte pour trouver les informations nécessaires à apprendre à “faire” ce que personne ne vous a appris.

Les premiers pas

la lecture, le conte en ACMDans le cadre de travail d’un animateur, c’est tout d’abord l’enfant à l’âge de la maternelle, entre 3 et 6 ans, que nous rencontrons.

L’objectif est bien de “contribuer à développer le goût de lire chez l’enfant et non pas lui apprendre à lire” (*2) . D’ailleurs, en a t’il besoin tout de suite?

Cette anecdote illustre mes propos: c’est une petite fille, devant un album sans écriture, qui me demande de lui lire, et moi qui ne sais pas quoi raconter, puisqu’il n’y a rien d’écrit! En effet, elle veut lire l’image…

L’enfant comprend que l’image se construit, page après page, et ainsi commence à décrypter et à structurer sa pensée. Comme dans l’album “va t’en grand monstre vert”, qui nous montre la construction d’une image.

On le laisse manipuler le livre, chercher les images mentales qui lui permettront de verbaliser, pour pouvoir comprendre, et ensuite apprendre à lire.

Mais pas tout de suite…

Car il y a entre “dire et lire, un espace à explorer” (*3): Cet espace, Suzy Platiel (*4), Linguiste ayant séjourné au Burkina Faso de longues années, l’a étudié.
Elle explique l’oralité et l’interaction entre narrateur et auditeur. Elle compare cette transmission avec l’époque actuelle où l’interface informatique ou les réseaux sociaux se dressent entre les mêmes acteurs.

A l’oral, les personnes qui se voient et ressentent l’influence de leurs dires, de leur gestuelle ou ton de voix, sur l’autre, développent une plus grande habileté sociale et leur pensée se structure grâce à cela aussi.

Le vivre ensemble, cher à la société actuelle et particulièrement au niveau éducatif, a des pistes ici.

Quelles sont les activités ludiques possibles autour du livre?

Album de Philippe Corentin, Pef
Album de Philippe Corentin, Pef

Les possibilités d’activités ludiques autour du livre sont nombreuses. La créativité et l’imagination peuvent être mises au service des enfants avant même qu’ils ne sachent lire grâce aux albums jeunesse et à leurs illustrations.

La première activité autour du livre, c’est de lire des histoires. La variété des types de lecture est grande: des contes, des imagiers, des documentaires. On peut avoir un rituel pour la lecture: “Mettons nous un peu de labello de silence”; un appel aux livres “et cric, et crac, vos oreilles sont à moi”…Les variations sont nombreuses. Il n’est pas rare de voir un enfant imiter l’animateur en tenant son livre vers son auditeur. C’est déjà un jeu pour lui!

Le Kamishibai
Le Kamishibai

Il y a les manières de lire : Livre tapis, Raconte tapis, livres jeux (*5) favorisent l’interaction entre le livre et le jeune lecteur. Puis il y a les lectures croisées, le rythme des images souligné par l’utilisation d’instruments de musique, la lecture à plusieurs voix, le kamishibai, petit théâtre japonais qui ne laisse voir qu’une image aux enfants tandis que le texte est écrit au verso.

Le livre en ACMMais la lecture à voix haute, ce n’est pas que pour les jeunes enfants! L’intergénérationnel et la lecture c’est un beau moment à partager. Il arrive que des personnes âgées interviennent dans des groupes d’âge jusqu’à 12 ans pour leur lire leur livre favori du temps de leur enfance. Les enfants sont sensibles à cette part du vieux monsieur ou de la vieille dame qui se livre à eux.

Les activités artistiques autour du livre peuvent consister à fabriquer des personnages. La star c’est la figure du loup, modelée en argile, fabriquer en marionnettes, celui qui fait peur, celui qui joue avec une balle. L’activité donne différentes manières d’exprimer son sentiment à l’égard du loup.

On peut détourner les jeux traditionnels selon l’âge du public comme le jeu de Memory, le loto (en utilisant des détails d’images choisies comme cartes à replacer sur une grille d’images complètes). Avec les lecteurs, jouer à la Marelle (*6), au jeu de l’Oie des livres, qui se joue comme le jeu traditionnel et renvoie vers des questions autour des livres (*7).

La fabrication de livres est possible et favorise les jeux avec les couleurs (*8) , avec les mots (*9). Pour s’entrainer les lecteurs peuvent imaginer le début ou la fin manquante d’une histoire. Des variantes peuvent être apportées au cours d’ateliers d’écriture, basés sur des jeux comme le cadavre exquis ou les vire langues. Les jeux d’écriture de Pef et Philippe Corentin initient les enfants à la phonétique et à l’humour. Les livres aident à s’exprimer, à imaginer ses histoires, ses recettes de cuisine, sur la base d’albums existants.

L’écriture d’un journal en ACM favorise aussi l’expression écrite des enfants et leur donne un regard sur leurs vacances et leurs loisirs à transmettre à un public (parents, usagers). Les supports à l’écriture sont innombrables.

Lara Guillaume pour Evasoleil

Sources

soupe au caillou, Ah les bonnes soupes*1 : http://www.education.gouv.fr/cid72348/lutte-contre-l-illettrisme-grande-cause-nationale-2013-enjeu-majeur-de-la-reussite-educative.html

*2 &*3 : http://mediatheque.seine-et-marne.fr/library/bdd61065-9f0b-4681-8e12-96565e747d5a-PartenariatEcoleBibliotheque_CharteClasse.pdf

*4 : https://blogs.mediapart.fr/watayaga/blog/140313/lenfant-conteur-une-voix-contre-lechec-scolaire-autour-de-suzy-platiel-1

(*5) : Comme ceux d’Hervé Tullet

(*6) : Bobigny : Calendrier des marelles

(*7) : Source: bnf: le jeu de l’oie et ses prolongements (juillet 2010)

(*8) : Petit Jaune et Petit Bleu

(*9) : Ma fabrique à histoires

Un autre témoignage


 

Articles connexes

Publié le 29 avril 2016 Par Evasoleil
Inscription Newsletter
Je m'abonne pour recevoir un mail quand un article est publié

2 réflexions au sujet de « Les activités autour du livre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *