Le Web et l’animation

 

Ce qui est amusant avec internet c’est qu’il est tellement “naturellement présent” dans la vie (du moins celle de ceux de ma génération…) qu’on ne se rend même plus compte lorsqu’on l’utilise. Il existe des milliers d’articles, d’études, qui démontrent les avantages et les inconvénients de l’utilisation du Web. Je vous propose de recenser quelques raisons de se méfier d’internet…

Le Web et l’animateur. Le Web et l’éduc pop. Education populaire, éducation du peuple par le peuple, sur le papier, ça colle… Le Web, ce formidable outil qui permet à chacun de partager ses compétences… Oui oui, même celui qui n’en a pas.

Écueil n°1

1c50d03243Faire le tri.

Administrateur de 3 pages facebook ayant trait à l’animation, je peux témoigner du nombre affligeant et effrayant de stupidités, non-sens et autres absurdités proférées telles litanie messianique au pauvre novice crédule… Comment ça on comprend rien ? Comment ça plus simple ? Ha !… Heu… Beaucoup de gens disent n’importe quoi. Pire encore, beaucoup de gens les croient.
Ce qui oblige l’animateur en recherche d’infos a une vigilance accrue pour ne pas se retrouver otage de la désinformation.

Écueil n°2

googleSi un animateur peut tout trouver en 5 min avec son smartphone… Devinez ce que peut trouver un ado en 5 min avec son smartphone ? Oui, exactement. Tout.

En clair, à moins de se comporter en dictateur, confisquer les téléphones le soir, ne travailler que dans les « zones mortes », ou installer des brouilleurs, il est impossible de contrôler l’accès à l’information, à la culture…

Pour celui qui se demande quel est l’intérêt de contrôler l’accès à la culture, je l’invite à écouter la discographie complète de Jul et d’enchainer avec la vidéographie de Clara Morgane.

Écueil n°3

une_colo-600x356La multitude d’informations, l’extrême réactivité du web, la possibilité de recevoir des réponses personnalisées (surtout sur les réseaux sociaux), et bien ça rend paresseux.

Je ne compte plus les animateurs n’ayant jamais VU une fiche d’activité. Cette facilité incite à faire les choses à l’envers, à demander avant de penser, avant de réfléchir.

Écueil n°4

groupe entraideLes RG. Il fut un temps où je devais appeler les anciens directeurs pour avoir des infos sur un animateur. Plus besoin. Je le trouve sur facebook, je sais jusqu’à ce qu’il boit, pour qui il vote. Je cherche dans les différents réseaux et je vois qu’il est pour la fessée pédagogique.

Plus sérieusement, vous connaissez l’adage voulant qu’un employeur satisfait parle de vous à une personne, et un insatisfait à 10.
Sur internet, le phénomène est exponentiel.

Ne jamais oublier que dans l’animation, la frontière entre pro et perso est pour le moins ténue…

En définitive, internet n’est qu’un outil. Et aucun marteau n’a jamais transformé de l’inox en or.

Pour parler d’animation…

https://www.facebook.com/groups/ReseauAnimation/

https://www.facebook.com/groups/1606915659553104/

https://www.facebook.com/groups/461222367348056/

https://www.facebook.com/groups/1659767967581528/

Pour se cultiver un peu…

  • http://www.planetanim.com/modules/newbb/
  • https://www.colonie-evasoleil.com/c/expression-libre/
  • https://www.legifrance.gouv.fr/
  • http://www.sports.gouv.fr/

Pour trouver du travail…

  • http://www.pole-emploi.fr/
  • http://www.planetanim.com/modules/annonces/
  • http://www.emplois-espaces.com/
  • http://www.emploi-territorial.fr/accueil/

Articles connexes

Publié le 18 mai 2016 Par Loic Renault
Inscription Newsletter
Je m'abonne pour recevoir un mail quand un article est publié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *