Le protocole sanitaire de l’été 2021 à Montalivet

 

Chers parents, tuteurs légaux, adhérents, animatrices et animateurs,

Le protocole sanitaire des colonies de vacances vient d’être publié par les autorités. Il a pour objet de limiter les contagions de la COVID-19 lors des séjours collectifs estivaux. Il est susceptible d’évoluer, nous l’espérons dans la direction d’un assouplissement, si la situation sanitaire le permet. Il sera applicable à partir du 20 juin 2021.

Le Conseil d’Administration d’Evasoleil s’est réuni au plus vite pour définir précisément sa mise en place sur le séjour de Montalivet.

La colonie de vacances doit rester un lieu d’échange, de rencontre, de vivre-ensemble de faire-ensemble, de co-décision, de chaleur humaine et il n’est pas envisageable pour nous de rendre les vacances des enfants et des jeunes étouffantes.

Le protocole sanitaire que nous appliquerons cet été visera donc au maximum à sécuriser les interactions inter-groupes et les contacts avec les personnes extérieures à la colo. Cependant, ces interactions auront forcément lieu car il nous paraît essentiel par exemple que les familles puissent accompagner les plus jeunes enfants jusqu’à leurs chambres, que les jeunes des différents groupes d’âge puissent continuer à décider ensemble comment vivre-ensemble dans le village, que chacun.e puisse bénéficier du matériel commun pour permettre de vivre des activités de qualité, que les activités réservées auprès de nos partenaires (surf, voile, accrobranche, équitation, pêche, etc.) puissent malgré tout avoir lieu…

C’est dans ce sens qu’à partir du protocole national le Conseil d’Administration a pris les décisions suivantes, afin de limiter les risques sanitaires et de maintenir la colonie de vacances comme un espace de vie collective, de partage et de plaisir. 

Ces règles s’appliqueront donc à tous les participants aux séjours (enfants, jeunes, animateurs et directeurs). Elles sont issues pour la plupart du protocole sanitaire national qui s’applique aux colonies de vacances :

  • Lavages de mains réguliers et présence de gel hydroalcoolique dans tous les espaces
  • Port du masque dans tous les espaces intergroupe du village pour sécuriser les contacts entre les enfants et les animateurs des groupes d’âge différents.
  • Les familles devront fournir pour leurs enfants des masques (grand public filtration supérieur à 90% ou chirurgical) pour la totalité du séjour (30 par semaine), des mouchoirs à usage unique et du gel hydroalcoolique format poche 
  • L’association fournira les masques en quantité suffisante pour les animateurs et les directeurs
  • Port du masque en fonction de la réglementation nationale et locale dans tous les espaces publiques (en ville en particulier)
  • Port du masque pendant les transports en minibus (et, lorsque c’est possible, aération permanente du véhicule)
  • Port du masque pour tous et toutes lors des accueils familles pendant les interséjours du week-end
  • Prise des repas sur des tables fixes, toujours les mêmes pour chaque groupe, sans mélange entre les différentes groupes d’âge
  • Distanciation autant que possible entre les tables des groupes d’âge pendant les repas. Nous cherchons, en ce moment même, des solutions permettant la réorganisation et la distanciation des tables avec notre partenaire Vent d’Est, gestionnaire du centre de vacances qui nous accueille
  • Port du masque pour les animateurs lorsqu’ils entrent dans les chambres des enfants et des jeunes + aération et ventilation des chambres autant que possible tout au long de la journée
  • Interdiction pour les jeunes d’entrer dans des chambres qui ne sont pas les leurs
  • Limitation autant que possible des activités intergroupes (ou sécurisation si elles ont lieu)
  • Recommandation pour tous (jeunes, animateurs et directeurs) du test PCR ou à défaut de l’autotest avant l’arrivée sur la colo
  • Prise de température par les familles avant l’arrivée et test PCR obligatoire si la température dépasse 38 degrés
  • Port du masque obligatoire et permanent de toutes les personnes extérieures au groupe (livreur, parents, personnel d’entretien…)
  • Interdiction pour les enfants et les jeunes de se rendre dans un espace groupe qui n’est pas le leur
  • Couchage en tête-bêche dans les chambres pour permettre une distanciation physique suffisante la nuit

Afin de rendre les vacances vivables pour tous, compte-tenu des températures estivales et de la configuration très en extérieur des espaces de groupes, le Conseil d’Administration a opté pour les assouplissements suivants :

  • Au sein de l’espace extérieur d’un même groupe d’âge, y compris dans les chambres et la salle d’activités (semi-ouverte), le port du masque n’est pas obligatoire, ni pour les enfants, ni pour les jeunes, ni pour les animateurs et animatrices du groupe (sauf dans les chambres), ni pour l’équipe de direction
  • L’utilisation du matériel commun : pas de disposition particulière
  • Les assemblées d’enfants, de jeunes (internes à la vie du groupe) se vivront en extérieur (tout comme le repas) également sans obligation de porter le masque

Et comment ça se passe s’il y a un cas possible ou avéré pendant le séjour ?

Extrait du protocole national :

“Tout symptôme évocateur d’infection à la covid-19 chez un mineur, constaté par l’encadrement, doit conduire à son isolement dans un lieu adapté. La prise en charge médicale du mineur doit être organisée sans délai  Les responsables légaux sont avertis et doivent venir le chercher. Son départ est organisé de façon à éviter toute proximité avec les autres mineurs. Si les responsables légaux ne peuvent pas venir le chercher, l’organisateur doit assurer, en lien avec ces derniers, le retour du mineur dans le respect des prescriptions des autorités de santé. Tout symptôme évocateur chez un encadrant ou une personne participant à l’accueil donne lieu à l’isolement de cette personne et à un retour à son domicile. Le processus opérationnel de suivi et d’isolement des cas contacts ou confirmés sera ensuite mis en œuvre selon les prescriptions définies par les autorités sanitaires. Le contact-tracing devra permettre d’identifier si des mineurs ou d’autres personnels sont à considérer comme contact à risque en fonction du port du masque, du respect des mesures barrières et de la distanciation physique. La désinfection des salles et des matériels utilisés par le mineur ou l’encadrant devront être effectués selon les prescriptions qui seront définies par les autorités sanitaires. Le directeur de l’accueil incite les représentants légaux à lui transmettre les informations nécessaires au suivi de la situation (confirmation/infirmation du cas). À défaut d’information, le mineur ou l’encadrant ne pourra participer de nouveau à l’accueil qu’après un délai de 10 jours.  La décision de suspension du séjour est déterminée en fonction de la situation et d’une analyse partagée entre les différents acteurs prenant part à la gestion de la situation : l’organisateur de l’accueil, les services de l’agence régionale de santé (ARS) et la préfecture).”

 

Ces choix ont été réfléchis dans une optique de bien-être pour vos enfants et nos équipes, en adéquation avec le protocole sanitaire officiel

Persuadés que nous avons tous la même priorité de faire vivre aux enfants, aux jeunes, des vacances collectives riches en expériences humaines tout en limitant au maximum les risques de propagation du virus, nous espérons que ces choix seront compris et acceptés,

À très bientôt à Montalivet,

Le Conseil d’Administration

Publié le 14 juin 2021 Par Evasoleil

12 réflexions au sujet de « Le protocole sanitaire de l’été 2021 à Montalivet »

  1. Bonjour,
    Le test n’est donc pas obligatoire si l’enfant a une température normale à l’arrivée, si je comprends bien?

  2. Bonjour,

    Le test PCR est recommandé, non obligatoire.
    Plus il y aura d’enfants et de jeunes testés négatifs sur le séjour, moins le risque sanitaire sera élevé.

    Restant à votre disposition,

    Bien à vous.
    Sylvain

  3. Bonjour,

    L’idéal serait de tester votre enfant très peu de temps avant son arrivée sur la colo.
    Si vous pouvez emmener le résultat, c’est l’idéal. On vous fera confiance dans tous les cas.

    Bien à vous.

    Sylvain

  4. bonjour , je pense qui serais préférable de suggéré au parent de faire le tes PCR pour le bien des enfant affin qui puisse passer un séjour agréable et ne pas avoir la peur de.Mon avis est personnelle mai réfléchi
    PS: dommage que le PCR ne soi que recommander et non obligatoire ,dommage aussi pour les parent qui compte le faire a leur enfants.

  5. et si le jeune a eu une première dose de vaccin ,le test pcr est il utile? merci de votre réponse
    Diane Gilbert

  6. Bonsoir,

    Ma fille aura eu les 2 injections avant son séjour – je pourrai présenter les attestations de vaccination : le test sera t’il nécessaire ?
    Bien à vous

    Hélène

  7. Bonjour,
    Est ce qu’un test antigénique vous convient ? bien plus simple pour trouver un rendez vous, et avec une possibilité de le faire la veille du séjour
    Merci d’avance pour votre retour
    Christine

  8. Bonjour,

    Le test serait encore mieux (puisque la vaccination ne remplace pas le test) mais c’est déjà très bien.
    Bien à vous.
    Sylvain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *