Une colonie au contact des animaux

“L’animal présente un avantage, c’est un partenaire qui ne parle pas, ne juge pas, ne trahit pas, ne renvoie pas aux difficultés. Au contraire, il a l’air d’écouter, d’entendre, d’être toujours d’accord. En fait, la relation avec l’animal est anxiolytique.”
(Hubert Montagner, professeur de psychophysiologie et chercheur à l’INSERM).


Lorsque l’on vit un séjour dans un cadre naturel comme celui de Montalivet, entre les forêts de pins, la mer et les longues plages de sable fin, lorsque l’on prend possession des lieux et de l’un des chalets en bois, c’est indéniablement un contact rapproché avec la faune et la flore environnantes.

Les animaux de la forêt

La proximité d’Animalia Parc, cette ferme pédagogique et ludique, offre la possibilité aux enfants de 6 à 10 ans de rencontrer des cerfs et des daims, ainsi que des dizaines d’animaux plus communs (pigeons, paons, faisans, etc.). Un accès à un musée naturaliste leur fait également entrevoir renards, loutres, chouettes, hérons et sangliers. Un sentier de découverte amène les enfants à se questionner, à observer, à comprendre et à découvrir la nature qui les entoure et les animaux qui y vivent, souvent à l’abri des regards.

Avec un peu de chance, aux abords de la colo, les enfants et les jeunes pourront peut-être admirer les écureuils qui ont élu domicile au sommet des pins et qui passent leurs journées à se courir après… Ou encore, dans le calme de la fin de journée, les chevreuils qui s’approchent curieusement à l’arrière du Village…


Les poules

Bien à l’abri dans un poulailler de luxe, les préservant de la pluie et des prédateurs, des poules habitent la colo. Elles sont sauvées de l’abattoir au début de l’été et retrouvent, à l’issue des séjours, un espace de liberté en plein air auprès d’un paysan concerné par leur bien-être.

Plus qu’un animal domestique, la poule est un animal de compagnie qui, une fois à l’aise et apprivoisé, déambule dans les différents espaces de vie commune. Les poules de la colo ont besoin d’attention ; elles sont nourries par les enfants chaque jour avec les restes des repas. Le respect et la considération de leurs droits sont un sujet cher aux groupes qui veillent alors à leur confort et à leur santé morale. Il n’est d’ailleurs pas rare d’observer des enfants, seuls ou à plusieurs, passer voir les poules chaque matin et chaque soir pour les saluer, ou encore s’organiser pour construire des améliorations pour leur poulailler et leur espace extérieur.

Les chevaux

Depuis longtemps, le cheval joue un rôle important dans l’éducation des enfants. Présents dans les histoires et dans les contes, personnages de dessins animés ou jouets, les chevaux représentent souvent l’animal dont l’enfant rêve, celui qui l’accompagne et le fait grandir sainement. Le cheval revoie une image rassurante : à la fois doux et fort, empathique et puissant, il permet à l’enfant une relation apaisante et constructive. À travers les gestes de soin (brossage, toilettage), la relation sensorielle entre l’enfant et le poney est renforcée : un lien émotionnel sain et réciproque se crée.

Pour se canaliser ou pour travailler sur les émotions et leurs expressions, le cheval est un compagnon idéal pour les apprentissages sociaux de l’enfance.

Les poissons

Jean, passionné par la pêche et la nature en général, prend soin d’un cadre magnifique et veille à la préservation des poissons qui peuplent ses étangs. Pédagogue et doux, il guide les enfants et les jeunes dans ce qui est souvent leur première expérience de pêche, la rendant respectueuse et profondément humble. Les poissons ne sont pas blessés par les hameçons (d’une forme circulaire sans ardillon, ce qui les protège) et sont systématiquement relâchés juste après la prise et la photo souvenir !