Des projets solidaires de jeunes pour Madagascar

Evasoleil est l’une des premières associations organisatrices de colos à réfléchir et monter des séjours solidaires pour mineurs.

La question de l’humanitaire et du solidaire est aussi importante que le niveau de respect souhaité à la rencontre interculturelle que nous visons : Personne ne doit faire pour l’autre, la rencontre doit permettre de faire ensemble.

Rencontre avec les partenaires locaux

C’est en hiver 2018 que nous avons rencontré nos partenaires, auparavant en lien via des outils de communication internet. 
La directrice de l’Alliance Française de Morondava, la présidente de l’ALOE, et des membres actifs de l’ECIJEMM et de l’ALOE se sont assis à la même table que l’équipe d’Evasoleil pour réfléchir aux questions sociales, environnementales, économiques, culturelles de Morondava.
Cette rencontre a permis de relever des besoins, et de mettre en valeur des projets à soutenir ou à faire naître, directement avec les premiers concernés : Cf Compte-rendu de la rencontre.

Les 18 jeunes de 15 à 17 ans qui participent à l’un des deux séjours de cet été sont partis de leurs sensibilités pour faire naître des idées, des missions, un sens à leur voyage. 

C’est ensuite un accompagnement progressif qui a eu lieu entre les animateurs et les jeunes pour que chacun puisse élaborer une “mission”, un projet qu’il mènera à Madagascar cet été, qui à la fois part de l’envie du jeune et à la fois s’inscrive dans un besoin repéré des éducateurs locaux.

Voici, en quelques mots – leurs mots-, les présentations de presque tous les projets qui se vivront cet été, à Morondava.
Bravo à tous, partenaires locaux, animateurs et jeunes participants !

Lucie aimerait sensibiliser les jeunes femmes sur les sujets concernant les cycles menstruels, les MST et les moyens de contraception

Son objectif est l’échange, le partage, la communication, de pouvoir se libérer, apprendre, comprendre et trouver des alternatives et des solutions à ces différents sujets.
D’ouvrir le dialogue sur ce qui est tabou pour cette population sur ces sujets, pour qu’elles puissent elles aussi en parler plus librement à leurs filles plus tard.
Leur apprendre comment les femmes vivent avec leur cycle à l’international, comment elles se protègent etc, et qu’elles ne sont pas seules dans ce cas là.
Trouver des protections durables, peu chères, accessibles, pratiques et propres pour ces jeunes femmes.
C’est aussi savoir ce qu’elles connaissent déjà sur le fonctionnement hormonal par une écoute et un échange, pour leur expliquer que c’est quelque chose de normal et biologique, sans risque pour la santé.
Savoir si elles savent aussi que les MST existent, et comment se protéger et faire attention face aux risques de transmission. Ce qui permettra au groupe du mois d’août d’aborder avec elles la prostitution car la confiance et la prise de parole sera installées sans jugement.

Clara aimerait aménager un espace lecture et jeux sur la plage pour donner aux enfants et adolescents l’envie de lire tout en s’amusant

Affiche réalisée par Clara

Clara va créer un espace convivial et confortable avec quelques couvertures pour mettre les livres et s’installer à la lecture à l’endroit où les enfants sont le soir : à la plage.
Collectes des livres pour les enfants et adolescents auprès des autres jeunes, bibliothèques…
Cela se déroulerait sur plusieurs après-midis où les enfants pourront regarder, toucher les livres.
Des temps d’histoires et de contes collectifs seront prévus.
L’objectif est de leur donner envie apprendre à lire tout en y prenant plaisir.
Clara aimerait bien faire découvrir quelques livres comme des romans ou bandes dessinés auprès des adolescents afin de discuter, dans l’objectif de leur donner goût à la lecture et échanger par la suite sur divers sujets notamment le thème de l’école, collège, lycée.
Si le livre les a intéressé, ils pourront continuer seul et se les échanger entre eux.
L’ objectif serait aussi qu’un ou plusieurs adolescents (es) puisse(nt) mettre en place un conte pour les plus jeunes afin qu’il soit possible de mettre en place des choses par eux même pour les plus jeunes qui n’ont pas accès à l’école ou l’alliance Française au niveau financier.

“Je terminerai les après-midis, organiserai autour de moments festifs a travers des jeux sur la plage, pour se défouler et s’amuser après avoir lu. Plus particulièrement des jeux de groupe comme des jeux de ballons : le foot, la balle aux prisonniers ou des courses et pour ceux qui veulent aussi proposer leurs propres jeux pour que moi aussi je découvre… Une partie du groupe viendra se joindre a ces moments festifs.”

Dali souhaite, autour d’activités ludiques et artistiques avec les jeunes de tout âge, échanger autour du sujet des droits des enfants

Droit a l’expression : pour que les jeunes Malgaches puisse s’exprimer à travers le dessin/ écrit sur une toile peinte pour réaliser une fresque qui sera réutilisé lors du second séjour pour la fabrication d’un tipi ainsi que d’autres activités.

“Le droit aux loisirs : avec la création d’un espace de construction, aire de jeux avec un pont de singe, un tipi…, c’est une œuvre commune entre les deux groupes de jeunes sur toute la durée du séjour, la réunion de préparation m’a permis de le mettre en place avec Manon.”

Dali aimerait aussi organiser des ateliers sur la prise de parole ainsi que les révisions des bases de la langue française, puisqu’étant un problème majeur a Madagascar.

Luc aimerait mettre en place des activités qui permettront l’apprentissage et la découverte du monde avec le noms des continents, des océans de certains pays ainsi que leurs drapeaux.

Une grande chasse au trésor dans la ville pour retuouver les pièces du puzzle à assembler pour former un continent ainsi que son nom. Par petits groupes les enfants de 8 à 12 ans vont devoir aller les chercher et les assembler pour la création de la carte du monde et de pouvoir l’accrocher et la réutiliser autant de fois qu’ils le voudront et même être transportable sur les écoles pour faire de la géographie car chaque pièce sera movible (velcro).
Luc et Dali souhaitent monter un reportage sur la vie du groupe, les projets, les paysages, la nature, l’environnement afin de le diffuser après son montage en France. Ce reportage sera réalisé sur les deux séjours par un coordinateur du séjour 2 a définir.

Tom : Découverte du sport avec des activités sportives et physiques sur la plage

Afin que les jeunes enfants puissent s’épanouir et penser à d’autres choses que le quotidien, plusieurs actions peuvent être préparées et mises en place pour faciliter l’accès aux loisirs et aux activités sportives : du frisbee, du volley-ball…

Ainsi que de faire des activités culturelles comme des jeux de société en groupe comme le jeu du loup garou, la transmission de messages et bien d’autres car cela favorise l’échange et la communication et stimule et fait apprendre quelques mots de français.
Mais aussi apprendre à les connaître en échangeant et en discutant ensemble sur des sujets culturels comme leur culture, leurs coutumes et aussi faire découvrir la culture françaises et européenne tout en rigolant et en s’amusant a travers des jeux.

Pour Tom, les activités sur l’environnement et le recyclage est un sujet d’actualité et un enjeu important pour le monde contemporain.
Mais le recyclage est un pilier de l’environnement car chaque action menée en faveur du recyclage, du compostage et donc de l’environnement améliore le cadre de vie et redonne une nouvelle vie à des objets qui peuvent être valorisés et qui sont susceptibles d’avoir une nouvelle vie et un nouvel usage : Avec des activités 100% écolo et 100% fun avec des ateliers ludiques sur les bons gestes à adopter avec des smileys « content » et « pas content ». C’est un jeu éducatif car les enfants sont en autonomie et apprennent en s’amusant lors d’activités dédiées à l’environnement.
Sur le même type de jeu, montrer ce que l’on peut faire des bouteilles et donc montrer avec des images ce que nous pouvons faire en France (cannettes => vélos ou bouteilles en plastiques => pulls polaires…) et peut-être là-bas que font il avec ?
Pour finir organiser des collectes et des marches en donnant les bons gestes avec de bons outils… Sur place Léna qui arrivera fin juin début juillet à pour mission d’organisé avec l’Alliance Francaise une sensibilisation sur l’environnement je vais la rencontré pour faire une initiative commune, l’accompagner sur la découverte de l’environnement sur le terrain.
Ce projet sera poursuivi au mois d’août avec une grande chasse au trésor.

Le projet de Tom :

Jade : Je souhaite développer les bases de français avec comme moyens des jeux comme le pictionary, le dessiner c’est gagner, des sketchs d’improvisation, le mot passe partout ou le mot maudit

“Je prépare en amont afin d’emmener sur place des supports ludiques ainsi que les règles de chaque jeu. Je favoriserai la plage pour ces enfants qui n’ont pas accès a l’école ou la culture sur l’alliance Française.”

Mathis : Mon projet consiste à organiser des tournois sportifs et d’y associer l’apprentissage de la langue française (et aussi l’anglais).

“En effet, il est reconnu que l’apprentissage des langues est facilité par des activités ludiques et sportives. 2 tournois: FOOTBALL pour des enfants de 8 à 12 ans. Des fiches de vocabulaire seront faites pour que les enfants utilisent les mots tout en jouant. 2 tournois : BASKET BALL pour la même tranche d’âge.”

Nicolas Juan : Mon projet en direction des jeunes filles et des garçons de 12 à 17 ans) La musique et la chanson à la guitare et au piano

“Le sujet sera la musique et l’expression artistique. Je veux montrer aux jeunes
comment créer des chansons et de textes poétiques. j’essaierai aussi d’apprendre aux jeunes à jouer au moins une chanson.
Projet analyse : ceci peut se dérouler dans une session de 30min à 2h pendant 6 jours lors du séjour. J’envisage de faire jouer des chansons de genres musicaux différents (Classique, Rock, Rap, etc..) et nous discuterons ensuite nos opinions de la chanson ainsi que les paroles.
Je donnerai une introduction rapide aux personnes : présenter l’artiste, son histoire, et son impact sur le monde.

– Projet écrire/apprendre une chanson : Pour ce deuxième projet, je veux
apprendre à jouer des chansons et même à écrire des chansons aux
jeunes, comme ils le souhaitent. Ce projet durera 1h à 2h pendant 6
jours du séjour. C’est dans ce projet ou j’arriverai à mieux connaîtres les
individus, puisque je travaillerai plus individuellement et personnellement
avec eux. Ce projet dépend aussi de la disponibilité des instruments (piano et guitare).
Durée du projet : J’effectuerai mes deux projets pendant les mêmes jours.
6 jours avec 3h de mon projet. Le temps de chaque projet varie.
Matériels nécessaires : Des tables, chaises, papiers, stylos et des
instruments musicaux (piano et guitare).
A travers de ce projet, je veux les connaître d’une manière plus proche et profonde de ce que je le ferais normalement : à travers la musique, l’art de la parole et des sons.
Il est aussi possible de voir avec un intervenant de l’Alliance Française qui va mettre en place une chorale.

Et pleins d’autres projets encore :

Taïna : “Je vais faire un projet autour de l’alimentation et la découverte culinaire”

Manon G souhaite faire découvrir le monde au travers d’une chasse au trésor aux enfants. Après avoir découvert Morondava avec des jeunes malgaches et réalisé le parcours, elle accompagnera les enfants à la recherches des énigmes qui les mèneront au Trésor.

Gloria s’est engagée sur un projet intitulé “En avant la lecture” pour des jeunes de 14 à 20 ans dans le but de les accompagner dans l’apprentissage de la lecture tout en leur proposant des séances de sport.

Pauline a décidé de participer à la réalisation d’un documentaire en lien avec Luc (juillet). Le but étant de montrer la vie à Madagascar et le projet solidaire EvaSoleil. Elle souhaite notamment interviewer la population sur le thème de la prostitution.

Charlotte s’est lancée sur le thème de l’expression et des droits en réalisant une fresque où chacun pourra noter, dessiner… ses rêves

Elisa souhaite ouvrir la parole et mettre en avant le droits des femmes au travers de discussions autour de différents ateliers ludiques (pâte à sel, bracelets)

Manon C s’est engagée pour l’environnement. Elle organisera de la prévention et des actions notamment à la réserve de Tsingy

Rodrigue travaille actuellement un projet autour de la santé, Mariana et Elisa La travaille aussi leurs missions au moment de l’écriture de cet article.

Nous leur souhaitons à tous plein de réussite et de jolies rencontres !

Liens connexes :

 

 

Publié le 22 juin 2018 Par Evasoleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *