Une association eco et socio responsable

L’association Evasoleil souffle en 2018 sa 10ème bougie.
En 10 ans, les adhérents, membres, familles, bénévoles, salariés et animateurs ont vu un rêve se réaliser, avec de belles réussites et des projets toujours plus fous se concrétiser.

Une telle aventure, c’est beaucoup de sueur, d’inquiétudes, de discussions…
Mais nous ne pouvons pas cacher qu’au-delà des efforts, si nous célébrons aujourd’hui une décennie, c’est aussi grâce à l’utopie, à la magie des rencontres, ainsi que la puissante volonté de ses membres de changer le monde (oui oui, rien que ça !).

L’heure n’est pas au bilan mais plutôt de regarder à l’horizon.
Dans les bureaux, les réunions, les séjours, les formations, pas de « c’était mieux avant ». Nous nous devons en effet, malgré notre petite taille, d’avancer et de nous inscrire dans notre réalité en visant toujours le meilleur. Oui, nous sommes ambitieux, et on se casse parfois les dents, mais nous avons un très bon chirurgien-dentiste et un trampoline incroyable qui nous permet sans cesse de rebondir! Des projets, des projets, et encore des projets… Plein de nouveautés nous attendent dont certaines verront le jour cet été.

Ceci dit, pour avancer, il faut aussi savoir se remettre en question, ce qui fut un des mots d’ordre du Conseil d’Administration qui s’est lancé un nouveau défi : Pour qu’Evasoleil s’inscrive dans une démarche éthique en adéquation avec ses valeurs sociales et environnementales, une Commission « Solidaire » a vu le jour en ce début d’année 2018.
Un projet visant à éplucher toutes les pratiques de l’association ainsi que ses fournisseurs, ses partenaires, ses outils de travail…
L’objectif de cette étude, c’est évidemment d’être en accord avec toutes les valeurs que nous défendons et travaillons avec les enfants. Pour cela, nous devons réfléchir à chaque dépense de l’association ainsi qu’à chaque euro que l’association peut verser à un tiers.

C’est ainsi que dans un premier temps, nous allons mettre en place les actions suivantes :

  • Changement de nos pratiques sur internet avec l’utilisation d’outils « dégooglisés » tels que Framateam/talk (voir ici tous leurs outils), Lilo, Ecosia…
  • Les investissements en matériel 2018 seront réfléchis et anticipés afin de faire appel au maximum à des jeux et jouets d’occasion, achetés de préférence en ressourceries qui favorisent l’emploi en réinsertion, mais également sur le bon coin, les brocantes… L’achat de “seconde main” permet à la fois de réduire « son sac à dos écologique » comme le décrit la directrice de l’association « Zero Waste France » mais également d’acquérir plus de matériel pour les enfants. Toute l’équipe, bénévoles, salariés, animateurs et directeurs pourront participer à ce défi s’ils le souhaitent.
  • Nos autres achats et fournisseurs seront également passés au cribles : que pouvons-nous changer ? Quels sont les achats récurrents que nous pourrions effectuer en « gros » auprès d’un fournisseur responsable écologiquement et/ou socialement ? Toutes ces recherches sont en cours…
  • Des achats durables et responsables pour l’informatique ont déjà débuté avec la location d’un « Fair Phone » pour la direction du séjour Montalivet via la Société Coopérative d’Intérêt Collectif COMMOWN
  • Nous travaillerons à l’élaboration d’un plan de développement durable avec notre partenaire Vent d’Est qui s’inscrit aussi dans cette démarche. Il s’agit du centre de vacances qui nous accueille à Montalivet. Nous espérons pouvoir développer de grandes actions écologiques sur le long terme.

La route est encore longue mais nous avons commencé ce joli voyage et nous ne sommes pas du genre à faire demi-tour ! Evidemment, nous sommes à l’écoute de tout projet ou conseil allant dans ce sens

 

Publié le 13 février 2018 Par Laure Riffard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *