Participer à la vie de l’association

Voici un article présentant l’engagement associatif, et plus particulièrement auprès d’Evasoleil. Il est destiné à tous les acteurs d’Evasoleil, enfants, ados, animateurs, éducateurs et parents. Très bonne lecture et à très vite !

Sommaire de l’article

  1. Les principes d’une association
    1. La non-lucrativité
    2. Les instances habituelles
    3. Le contrat d’engagement éducatif
    4. Le rôle des bénévoles
  2. L’objet de l’association Evasoleil
  3. L’organisation Evasoleil
    1. Les élus du conseil d’administration
    2. Les permanents d’Evasoleil
    3. Les animateurs
    4. Les aides individuelles
    5. Les non-subventions
    6. Les partenaires locaux
  4. Les différentes formes d’engagement
    1. L’absolue nécessité que le projet soit collectif
    2. Plaisir personnel de faire sa part
    3. Des possibilités infinies
    4. Remerciements et invitation

Les principes d’une association

Le 1er juillet 1901, Pierre WALDECK-ROUSSEAU fait adopter la loi « relative au contrat d’association » : Tout citoyen dispose du droit de s’associer, sans autorisation préalable.

La loi « 1901 » préserve la liberté et les droits des individus tout en permettant leur action collective.

La non-lucrativité

L’article 1er de la loi du 1er juillet 1901, définit ce qu’est l’association :
« L’association est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun (…) leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices… » 

C’est ce qui différencie notamment le statut associatif du statut de société par exemple.

Bien entendu, beaucoup d’associations ont des dépenses et donc des ressources : Cotisations, subventions, dons, ventes…
Si à la fin d’un exercice, l’association a des excédents, ceux-ci sont redistribués pour l’activité, ou le fonctionnement : Achats de matériel, financement de projets…
L’activité de l’association ne doit pas enrichir directement ou indirectement l’un de ses membres.

Les instances habituelles

Chaque association organise une structure lui permettant de prendre des décisions, de piloter ses projets, de co-gérer. L’association est un projet collectif.
La loi 1901 n’oblige pas la nomination d’un président, d’un trésorier ou d’un secrétaire mais cette pratique est majoritaire.
Ce sont les statuts qui déterminent l’organisation et posent les règles de fonctionnement.
Ces statuts sont envoyés à la préfecture dans le cas des associations déclarées (comme Evasoleil).

Les statuts d’Evasoleil prévoient des mandats de président, de trésorier et de secrétaire. Notre conseil d’administration (CA) est élu en Assemblée Générale pour un an. D’autres élus peuvent renforcer le CA (c’est notre cas).

C’est en assemblée générale (AG) que sont validés les comptes, le rapport moral de l’année écoulée et proposés le budget et les orientations de l’année à venir. Cette AG a lieu une fois par an, en décembre généralement pour Evasoleil. Les adhérents y sont invités par mail.

Les statuts déterminent aussi qui peut adhérer.
A Evasoleil, tout le monde peut adhérer. L’adhésion coûte 12€.
Les séjours sont proposés aux adhérents.
Nous avons fait le choix que ce soient les enfants (les colons) et non leurs parents, qui adhérent. Certains adultes adhèrent aussi, spontanément (parents, animateurs, partenaires).

Le contrat d’engagement éducatif

Le Contrat d’Engagement Éducatif (CEE) est le contrat usuel que signent les animateurs lorsqu’ils animent en colonies de vacances, organisées par le secteur associatif (même si certaines sociétés à but lucratif l’utilisent aussi).

Comme son nom l’indique, ce contrat se situe entre le volontariat et le contrat de travail. Il permet aux animateurs qui souhaitent s’engager pour un projet éducatif de le faire, en recevant une petite compensation financière.
Il ne peut être utilisé plus de 80 jours par an, pour éviter les abus.

A Evasoleil par exemple, un animateur titulaire du BAFA est « payé » 30€ net par jour.
La faible rémunération, ainsi que l’amplitude de travail, et l’implication éducative font des animateurs concernés des volontaires engagés qui permettent le départ en vacances de centaines de milliers d’enfants chaque année.
Animer en CEE, c’est déjà s’engager.

Le rôle des bénévoles

Dans beaucoup d’associations loi 1901, le rôle des bénévoles est central. Le projet défendu par une association a toujours une visée sociale et/ou solidaire.

Le projet touche certaines personnes qui désirent œuvrer, à leur niveau, pour l’objet associatif.
Il y a d’innombrables façons d’aider une association. Plus le projet mobilise, plus il sera possible de le réaliser.

Une association a toujours besoin de personnes et de compétences pour lui permettre d’agir.

Une association de la taille d’Evasoleil ne peut détenir toutes les compétences nécessaires à son organisation, en interne. C’est l’addition des aides volontaires et engagées qui lui permettent de fonctionner.

Evasoleil organise principalement des colos à visée éducative. Elle forme des équipes, réalise des clips sur les droits de l’enfant.
L’association a besoin de compétences dans le domaine de la pédagogie mais pas seulement :
Elle doit aussi ranger, compter, écrire, acheter au plus juste, participer à des initiatives en rapport avec son objet (ex : ateliers éducatifs dans des forums), préparer, aménager puis ranger le centre de vacances, proposer, réfléchir, communiquer, développer son réseau, partager, recruter, accompagner d’autres projets, inventer, rechercher des partenaires, classer, imprimer, commander, transporter, imaginer, construire, décorer, répondre au téléphone, créer des outils numériques, se moderniser, faire des démarches administratives, réserver, anticiper, monter des dossiers (habilitation BAFA, agréments…), faire du montage vidéo ou photo, etc.
Evasoleil n’emploie que 2 permanents, pour qui il est impossible de tout réaliser. 

L’objet de l’association Evasoleil

Evasoleil a pour but « l’organisation et la vente de séjours de vacances et d’activités de loisirs et de formation, principalement destinés aux enfants, adolescents et jeunes adultes, dans un objectif d’accompagnement éducatif à la citoyenneté et à toutes autres valeurs visant à l’émancipation et à la construction du futur adulte responsable et épanoui. »

Evasoleil est une association à taille humaine qui souhaite apporter sa participation à la réflexion du modèle de la colo d’aujourd’hui, plus solidaire, plus engagée dans une nécessité de transformation sociale.
L’association développe un modèle pédagogique qui repose sur la participation des jeunes aux décisions qui les concernent, sur la rencontre des publics (mixité sociale et culturelle) et sur le faire-ensemble (projets d’enfants, assemblées…).

Prenons deux exemples concrets pour illustrer cet objet :

Moey a participé en tant que préadolescente à l’un des premiers séjours à Montalivet.
Elle y a porté ses projets comme nous le permettons sur nos colos. Elle y a trouvé un lieu où l’on pouvait s’enrichir des autres, apprendre à décider, s’épanouir en imaginant une activité, la préparer et l’animer.
Elle est revenue l’année suivante et l’année d’après encore.
Elle a participé ensuite à d’autres camps internationaux puis est revenue vers nous pour passer son BAFA.
Peu de temps après, elle a participé à un séjour solidaire au Cambodge.
Elle a créé les paroles en anglais de la chanson du premier clip de sensibilisation des droits de l’enfant.
Elle a ensuite intégré deux saisons de suite l’équipe d’animation du séjour à Montalivet, auprès des 11-14 ans.
Elle suit des études en Angleterre aujourd’hui en sciences de l’éducation.

Cliquer pour visionner la vidéo

Laurent est venu la première fois à Montalivet lorsqu’il avait 15 ans. En difficulté relationnelles avec sa famille, il y a trouvé écoute, vacances et nouvelles responsabilités.
Il est revenu l’année suivante et a souhaité poursuivre son été en tant que bénévole sur le séjour. Il remplaçait des animateurs, tenait le périmètre de baignade, faisait des courses, rangeait du matériel, réparait des vélos…
Lui aussi a passé son BAFA avec Evasoleil lorsqu’il a eu 17 ans.
Il a participé au premier séjour solidaire au Cambodge en 2015.
Il est devenu animateur à Montalivet en 2016 puis 2017.

L’organisation d’Evasoleil

Les élus du conseil d’administration

En 2017, date d’écriture de cet article, il y a 5 élus. Véronique, Dominique, Sabine, Mathieu et Sabrina forment le conseil d’administration.

Il se réunissent environ tous les 2 mois ensemble.

Chacun est aussi référent de certains « dossiers » de l’association : La formation, les séjours solidaires, les droits de l’enfant, certains partenariats etc.
Ils ouvrent parfois des « commissions » , y invitent des volontaires (de l’association ou non) pour approfondir, recueillir des idées, avancer sur un dossier.

Les élus sont impliqués, en fonction de leurs disponibilités, de leurs volontés à des aspects plus techniques : La préparation des équipes, l’aménagement du centre de vacances, la direction des séjours, la préparation de dossiers…

Ils communiquent quasiment en temps réel entre eux et avec l’équipe des permanents via un outil en ligne (Framateam).

Les permanents d’Evasoleil

Il y a 2 permanents (salariés à plein temps) à Evasoleil : Laure et Sylvain.

Ces emplois ont été créés en 2011. Avant cela, Evasoleil fonctionnait à l’année uniquement grâce au bénévolat. 

Les deux salariés sont les co-directeurs de l’association.
Ils concrétisent les décisions prises en AG, puis en CA. Ils mettent en vie toute la politique associative : Communication, partenariat, inscriptions, préparation des équipes, montage et suivi des projets, administratif, gestion…
Ils sont polyvalents, et s’adaptent à la vie de l’association.
Ils font tout ce que les élus ne peuvent pas faire car ça demande trop de temps ou un suivi quotidien. 
Ils répondent au téléphone, aux mails, recrutent, mettent à jour le site internet, manutentionnent, dirigent certains séjours, suivent la comptabilité, font les compte-rendus des rencontres, assurent les liens avec les prestataires, créent les plannings, achètent le matériel des séjours, assurent les relations avec la banque, la compagnie d’assurance, Jeunesse et Sports, les 40 CAF partenaires, etc.

Les animateurs

Ils sont une trentaine chaque été à former les équipes.

Recrutés par les directeurs des séjours et les permanents, ils animent, pour certains plusieurs saisons. 

Certains sont d’anciens colons, ou d’anciens stagiaires BAFA d’Evasoleil.
D’autres font partie des réseaux des membres d’Evasoleil.
Enfin, certains sont recrutés via des annonces en ligne.

Recrutés avant mars pour la plupart d’entre eux, ils passent beaucoup de temps à préparer les séjours entre mars et juin (co-écriture du projet pédagogique, et de nombreuses discussions et choix pédagogiques, pour comprendre les intentions du projet).

Pendant les colos, ils s’impliquent beaucoup. Les journées sont très longues et très prenantes. 

A Evasoleil, la préparation permet aux animateurs d’être très autonomes pendant la colo.
Les directeurs accompagnent mais ne décident pas à leurs places.

Ce sont eux qui concrétisent notre projet au quotidien pendant deux mois, auprès d’environ 500 enfants et jeunes.

Ce sont de vrais militants de l’éducation populaire.

Les aides individuelles

Chaque année, selon les rencontres, les projets, des personnes extérieures s’impliquent également.

Cela peut être par exemple pour le projet CIDEing For Change (Jojo, Paul, Aurélie, Alain…), ou pour préparer des séjours, offrir des places aux enfants, communiquer le projet (certains parents, jeunes ou animateurs) ou permettre à des enfants habituellement exclus des colos d’y participer.

Les non-subventions

Evasoleil a obtenu l’agrément « Jeunesse et Education Populaire » qui lui permet de demander des subventions notamment auprès du ministère en charge de la jeunesse et des sports.
Cependant, nous n’avons jamais déposé de dossier pour demander une subvention. Evasoleil souhaite rester libre dans son projet pour la jeunesse, ne pas entrer dans une relation de dépendance fragile, qui remettrait en cause certains de ces projets, ou les associeraient à des politiques ponctuelles.
Nous ne dépendons d’aucun financeur privé ou publique. L’association n’appartient qu’à ses membres.

Comment se passer des subventions ?

Notre choix s’est porté davantage sur les partenariats d’aides financières pour les familles. Nous sommes en contrat avec plus de 40 CAF départementales qui financent une partie des séjours directement aux familles.

Nos choix ont toujours visé de limiter les coûts (pas de local à l’année, pas d’intermédiaires, seulement 2 permanents) tout en assurant une qualité de la relation (dès l’inscription) et des séjours. Les colos Evasoleil, non subventionnées, sont dans le même ordre de prix que certaines colos subventionnées, à qualité comparable (hébergement en chambre, proche de la mer, proportion animateur/enfants…). Elles sont bien plus préparées par l’équipe que l’extrême majorité des colos, et l’unique destination en France garantie que chaque élément du projet soit réfléchi, et en continuelle évolution.

Les partenaires locaux

Nous sommes convaincus qu’une bonne colo n’est pas une république autonome, isolée du monde, sur une île déserte. 
Nous avons à Montalivet en particulier, passé beaucoup de temps à choisir puis partagé avec nos partenaires. 

Nos projets aboutissent grâce à tous les partenaires locaux.

Il s’agit par exemple des prestataires d’hébergement ou d’activités, bien plus que des prestataires :

Lorsque l’équipe du centre équestre s’organise pour accueillir en toute sécurité tous les enfants et les jeunes, parfois porteurs de handicap, pour qu’ils pratiquent chacun l’équitation s’ils l’ont choisi, c’est bien plus que des relations de prestations…

Lorsque les salariés de Vent d’Est (association gestionnaire du centre de vacances) décorent, aménagent, construisent, font de la récup, aident les jeunes à cuisiner, etc, ce sont bien plus que des relations de prestations d’hébergement.

C’est le cas de tous les prestataires locaux. Chacun connaît et participe au projet pour les jeunes : Jean et l’activité pêche, Dominique et l’activité Djembé, Thomas et le surf…

Lorsque Jéremy, chauffeur de car de la société Géron, passe plus de temps à réparer les vélos, aider les jeunes à faire leur barbecue, faire des courses pour des activités de jeunes, tient le compte facebook d’Evasoleil, plutôt qu’à profiter de son temps libre, il participe à la réussite du projet…

Et puis, les relations de partenariat se construisent localement, pour chaque projet spécifique initié par les jeunes : La fête foraine pour un flashmob, la piscine prêtée par un lieu de vie partenaire, ou par le club Mickey de la plage, un groupe local de reggae qui permet à des jeunes de faire leur première partie :


Les différentes formes d’engagements

Le plus bel engagement est celui qui nous ressemble le plus, ce qui nous faisons avec enthousiasme.

L’absolue nécessité que le projet soit collectif

Le projet appartient au collectif et à tous ceux qui s’y intéressent. Enfants, jeunes, parents, animateurs, directeurs, citoyens qui se reconnaissent dans notre objet, toutes ou certaines de nos actions, et participent en les faisant évoluer, en donnant des idées, en améliorant, en mettant en place, en construisant…

Le collectif se renouvelle au fil du temps. Certains acteurs restent quelques semaines, mois, ou années et contribuent à « l’accompagnement éducatif à la citoyenneté et à toutes autres valeurs visant à l’émancipation et à la construction du futur adulte responsable et épanoui » (Cf. Objet de l’association).

Plaisir personnel de faire sa part

Un Français sur 4 est bénévole dans une association (Source).

Qui ne s’est jamais réjoui de faire une action utile ?

Faire un geste désintéressé n’est pas anodin, et on en ressort souvent gagnant. Cela s’observe dans la plupart des associations ; toutes leurs petites mains trouvent du plaisir à faire ce qu’elles font, que ce soit ponctuel ou sur du long terme.

A Evasoleil, nous en voyons beaucoup des petites mains, des grandes aussi. Beaucoup de ces personnes n’ont peut-être même pas pleinement conscience de ce qu’elles apportent à l’association. Chacun agit, selon ce qu’il sait faire, ce qu’il aime faire, ce qu’il recherche. Sans eux, Evasoleil ne serait pas l’association qu’elle est aujourd’hui : 

Un projet humain, qui évolue en permanence, qui grandit, qui défend des valeurs et une idée de la jeunesse dont la portée est chaque jour plus importante.

« Faire sa part », c’est ce jeune qui répare un vélo, cet enfant qui décore son camp et suggère que nous installions des hamacs pour les enfants qui viendront l’an prochain, ce groupe d’enfants qui écrit la « nouvelle chanson d’Evasoleil », ce papa qui nous donne un conseil ou remarque une faute d’orthographe sur le site internet et nous en informe, cette maman qui remercie l’association au retour de son enfant, cet animateur qui écrit un article pour le site internet, cette animatrice qui appelle un mois après la colo pour savoir comment elle s’est terminée, ces anonymes qui partagent nos vidéos sur les droits de l’enfant…

Evasoleil n’est pas une grande et riche association d’un point de vue financier. La trésorerie est au plus bas chaque hiver et le nombre d’adhérents annuels ne peut être comparé aux « grands mouvements d’éducation populaire ».
Toutes ces « parts » ont en revanche enrichi l’association humainement année après année, et ce n’est pas fini !

Participez à notre projet, c’est à dire prenez votre part d’Evasoleil, pour y laisser votre emprunte, votre contribution.

Des possibilités infinies

S’investir dans une association ne signifie pas passer la plupart de son temps libre à y travailler !
Les associations ont des besoins très différents. Certaines ont besoin de dons financiers pour continuer à mener à bien leurs actions. D’autres ont besoin de personnes de terrain. D’autres encore ont besoin de matériels, de communication, d’un réseau…

Dans les plus petites associations, on a souvent besoin de tout.
Comme dit plus haut, Evasoleil n’est pas subventionnée et le budget est réfléchi pour ne pas avoir à compter sur des dons financiers. En revanche, l’association s’enrichit de ce que les gens qui la croisent veulent bien lui donner. Il nous est bien impossible de lister ici toutes les possibilités d’engagement… Et il serait également très compliqué de lister tour ce que l’association a reçu par ces enfants, adolescents, adultes plus ou moins jeunes qui se sont engagés pour elle.

Encore quelques exemples : Une musicienne nous a offert une musique pour habiller un texte sur les droits de l’enfant qu’un groupe de stagiaires avait écrit, une « dame de cantine » a donné son canapé, notre informaticien s’entête à ne pas être payé des heures passées à nous dépanner, de nombreuses fresques ont été faites par des enfants, des ados, certaines peintures d’entretien aussi, des animateurs ont écrit des pages du site internet, ont fait des illustrations, d’autres animateurs ont fait des montages vidéos, un animateur finance le départ de 2 enfants en situation d’extrême pauvreté avec son salaire…

L’engagement peut être très ponctuel, certaines personnes n’ayant apporté qu’une idée ont parfois fait faire des bonds en avant à l’association.
Le bon engagement est en lien avec ce que la personne peut et veut donner. Parfois il s’agit d’une qualité, d’une compétence qu’une personne est prête à partager.
Parfois, c’est un don de temps.
Parfois, des idées.
Parfois, un don matériel : « j’en avais plus besoin, j’ai pensé à Evasoleil », phrase que l’on entend très souvent alors que nous n’avons jamais fait d’appel aux dons…

En réalité, l’association ne demande pas souvent mais reçoit beaucoup de nombreuses personnes… et souvent.

Remerciements et invitation

Nous tenons ici à remercier tous ceux qui ont participé à l’histoire d’Evasoleil.
Nous souhaitons remercier les anciens administrateurs, les animateurs et animatrices qui ont apporté bien plus que des activités aux enfants, les colons qui se sont impliqués dans leurs vacances, et pour certains d’entre eux ont bricolé, repeint, organisé, rangé, fait les courses, parlé de nous…

Nous souhaitons remercier toutes les personnes qui ont participé à cette aventure et toutes les personnes qui le feront bientôt.

Evasoleil est l’addition de toutes nos contributions.

N’hésitez pas, vous pouvez sûrement nous aider. Contactez-nous 😉

Publié le 18 décembre 2017 Par Evasoleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *